Les Huiles essentielles

De part leur puissance aromatique, les huiles essentielles sont de vraies alliées pour soulager diverses problématiques. Ceci étant, il est important de savoir qu’elles présentent également des toxicités qu’il est nécessaire de connaître avant de les employer.

A propos de l’aromathérapie…

Les huiles essentielles sont reconnues scientifiquement pour avoir des propriétés bien précises comme des propriétés anti-infectieuses, antivirales, anti-inflammatoires, calmantes, sédatives, antispasmodiques…

C’est pour ces raisons que les huiles essentielles sont une solution, un soutien, une aide précieuse pour vous accompagner lors de vos différents maux : diverses infections bactériennes, les infections virales, des douleurs qu’elles soient d’origine articulaires, musculaires, le stress, l’insomnie…

Grâce à leurs différents composés biochimiques, les huiles essentielles ont un grand avantage : celui de pouvoir être employé en synergie ce qui va permettre d’augmenter le potentiel thérapeutique de chacune des huiles essentielles choisies dans la préparation. Il est possible de prendre les huiles essentielles par différentes voies d’administration : la voie cutanée, la diffusion, l’olfaction, l’inhalation, la voie orale, le bain…

Ce qui est un de ses autres atouts  pour cibler au mieux vos maux.

Les huiles essentielles sont en vente libre. Ceci étant, saviez-vous qu’il existe pour certaines huiles des contre-indications pour différents groupes de personnes (femmes enceintes, enfants, personnes asthmatiques, personnes ayant des atteintes neurologiques…) et oui, elles sont naturelles mais n’en reste pas moins dangereuses. Pour exemple,  l’huile essentielle de menthe poivrée qui est tant utilisée dans la pratique courante pour les maux de tête est interdite pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et les personnes ayant des antécédents d’épilepsie !

C’est pour cela qu’il est important d’utiliser les huiles essentielles uniquement quand vous en avez besoin et après vous être bien informé . Vous voyez, je l’espère, un peu plus la complexité de se soigner avec les huiles essentielles et c’est pour toutes ces raisons qu’il est important d’avoir l’avis d’un professionnel qui sera à même de vous conseiller au mieux sur le choix des huiles essentielles à utiliser. Vous êtes un être unique et le choix des huiles essentielles doit être du « sur-mesure ».

Les Hydrolats

Les hydrolats, très peu utilisés, gagnent à être connus : ils sont beaucoup plus doux que les huiles essentielles, donc plus faciles d’utilisation pour les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes. Ils ont de véritables atouts pour drainer le corps, apaiser l’anxiété, soulager les douleurs…

A propos des hydrolats…

L’hydrolathérapie ou l’art de se soigner avec les hydrolats

Les hydrolats sont issus du processus de la distillation à la vapeur de plantes sèches.
Contrairement aux huiles essentielles, pour obtenir des hydrolats, il est possible de distiller des plantes qui ne contiennent très peu voire pas de sécrétions aromatiques comme l’ortie, le bleuet, le plantain, l’échinacée, la mauve…
Ce qui diffère des hydrolats contenant des sécrétions aromatiques, c’est la durée de conservation.
Les hydrolats de bleuet, de mauve, d’ortie se conservent moins longtemps que les autres hydrolats.
Vous verrez parfois on parle d’eaux florales, et à d’autre moment, on évoque les hydrolats.

J’ai conçu pour vous, une gamme complète d’hydrolats. Je fabrique les assemblages dans mon atelier, pour répondre à vos petits soucis du quotidien.

N’hésistez pas à faire un tour sur la boutique en ligne 😊 

 

Prêt(e) à entreprendre un changement?

Vous avez envie de prendre soin de vous, d’avoir des alternatives naturelles qui soulagent vos maux dans votre quotidien et qui vous correspondent… Alors c’est ici 😉